Pavlos Samios 🎹 1948-2021

Hommage par Jacqueline Lessard

Tout un pan de notre vie a disparu, hier, quatre fĂ©vrier 2021, lorsque notre ami, grand dans tellement de sens, notre Pavlos, le grand SAMIOS nous a quittĂ©s. Depuis notre premiĂšre rencontre, en 1976, dans un petit studio du quartier du Lycabette oĂč il vivait avec Nanou, notre amitiĂ© instantanĂ©e est demeurĂ©e intacte bravant les distances et le temps. Pavlos, une force de la nature adorait la vie ! Son rire donnait le ton, sa façon de parler donnait envie de faire les choses. « Allez les copains ! » Nous, ses copains canadiens, avons Ă©tĂ© privilĂ©giĂ©s, il nous a fait connaĂźtre et adorer la GrĂšce, depuis Égine jusqu’au Mont Athos ! Nous passions des mois de vacances chez eux dans cette maison magique de Mesagros. Pavlos nous dĂ©couvrait ces merveilles insoupçonnĂ©es des touristes, ces petites criques perdues, ces taverna Ă©toilĂ©es, ces plages improbables dans les rochers. Puis nous allions observer le maĂźtre Ă  l’Ɠuvre dans ces petites chapelles oĂč il peignait ses magistraux Pantocrator en nous expliquant l’art de la fresque, ou encore, nous nous Ă©merveillions de son habiletĂ© Ă  manier les feuilles d’or destinĂ©es Ă  ses icĂŽnes. Pavlos nous a initiĂ©s Ă  ce que nous conservons de plus beau. Avec lui, chez eux, nous avons partagĂ©, Ă  l’instar de nombreux copains, les nĂŽtres et les leurs, avec nos familles Lessard et Bilodeau, nos enfants et leurs amis, des centaines de repas oĂč, serrĂ©s les uns contre les autres autour de grandes tables nous nous rĂ©galions de ces spĂ©cialitĂ©s uniques Ă  la GrĂšce et si bien arrosĂ©es ! Puis nous avons aussi passĂ© ensemble des moments inoubliables sur des terrains qui Ă©taient les nĂŽtres. Il y a eu, bien sĂ»r, ce voyage au Canada, ce sĂ©jour Ă  Saint-Jean-Port-Joli en pĂ©riode de froid sibĂ©rien et de tempĂȘte indescriptible oĂč nous avons mĂȘme vĂ©cu l’horreur d’ĂȘtre coincĂ©s sur une petite route de campagne en pleine nuit pendant quelques heures et, aux antipodes il y aura l’Afrique avec ses balades sur des sites mĂ©galithiques, ses aventures en pirogues sur la Langue de Barbarie et, sur une mer violente, sa pĂȘche miraculeuse, puis encore l’Italie et la France, toujours ! Nous avons eu des rendez-vous autour du monde, nous les avons honorĂ©s et pleinement vĂ©cus ! Pavlos ! Papa de Pandora et Aphaia, nos jolies princesses, petites sƓurs de nos enfants pour qui Pavlos est tonton Pavlos, Nanou, tata Nanou. Pavlos, parrain de RaphaĂ«le, Pavlos un frĂšre pour Jacques, Pavlos le plus merveilleux des copains. Hier, quatre fĂ©vrier 2021, un grand artiste quittait ce monde, mais ses Ɠuvres restent pour parler de lui et pour lui. Hier, un grand ami nous a apparemment quittĂ©s, mais il est lĂ , dans nos cƓurs, dans le mien.Jacques et moi prĂ©sentons nos sympathies les plus sincĂšres Ă  ses familles grecque et française, tout particuliĂšrement Ă  sa femme Maria et ses proches, Ă  ses filles Pandora, Aphaia et leurs proches, ainsi qu’à tous ses amis qui le pleurent comme nous.

Raphaele BilodeauQuel bel hommage maman ❀đŸ„ș

Lisette RobertsMes sympathies Jacqueline et Jacques pour la perte de cet ami lointain……..et si proche en mĂȘme temps. Heureusement, vous avez de merveilleux souvenirs qui le garderont vivant dans vos pensĂ©es.💕

Jacqueline LessardLisette Roberts merci Lisette, vous avez raison, pour Jacques et moi, désormais, les souvenirs comptent énormément.

Lisette RobertsJacqueline Lessard On dit que “.la vĂ©ritable demeure des morts, c’est le coeur des vivants”

Johanne RuelMes plus douces pensĂ©es et sympathies ❀

Claude ValliÚresMes plus tendres condoléances, Jacqueline.

Pascale LechenetSincÚres condoléances , quel bel hommage!

Sarah Dubord GagnonMes sincĂšres condolĂ©ances Ă  toute la famille. J’ai l’impression de connaĂźtre cet homme grĂące Ă  votre famille. Votre amitiĂ© aura rayonnĂ© et ne cessera jamais de le faire đŸ’« Mes pensĂ©es vont vers vous Jacques Bilodeau et Jacqueline Lessardâ€ïžđŸ•Š

Jacqueline LessardSarah Dubord Gagnon ca me fait trùs plaisir de savoir que tu as l’impression d’avoir connu Pavlos!

George VardasBeautiful tribute

Nicole LessardMes plus sincĂšres condolĂ©ances Ă  vous deux. En lisant cet hommage, je vois que vous avez vĂ©cu des moments merveilleux et qui resteront gravĂ©s au fond de vos cƓurs. Je peux imaginer la peine qui vous submerge aujourd’hui. Je vous envoie plein de belles Ă©nergies de force , de courage et d’amour . XOXO

Jacqueline LessardNicole Lessard ma cousine que j’aime, merci pour tes beaux mots xxx

Maude SimoneauMes plus sincÚres condoléances xoxo

Anne-Marie TrĂ©panierMes plus sincĂšres condolĂ©ances Jacqueline. Douces pensĂ©es et chaleur pour vous et Jacques❀

Jacqueline LessardAnne-Marie TrĂ©panier merci! J’ai Tellement hĂąte de te revoir Ă  Saint-Jean! Gros bisous!

Vanessa Gauvin-BrodeurJe garde de merveilleux souvenirs de ces jours passĂ©s en GrĂšce chez lui. MĂȘme s’il n’Ă©tait pas lĂ , j’avais Ă©tĂ© trĂšs impressionnĂ©e par l’Ăąme qui rĂ©gnait dans cette maison. Je me souviens qu’il nous avait accueilli Ă  notre arrivĂ©e dans une taverne quelco
 See More

Jacqueline LessardVanessa Gauvin-Brodeur oui il aimait beaucoup la vie ! Et nous l’aimions beaucoup!

Nelly LalibertĂ©Mes sincĂšres condolĂ©ances!❀

Emy BouMagnifique hommage Jacqueline Lessard. On a l’impression d’avoir fait partie de cette belle aventure. En pensĂ©es avec vous. ❀

Jocelyne AsselinQuelle belle vie vous avez partagĂ©e avec lui et ses proches!Je sympathise avec vous pour votre immense peine.❀XXX

Philippe BilodeauMes sympathies xx

Ghyslaine LortieToutes nos sympathies à vous tous et toutes 💕Pierre,Ghyslaine

Geoffroy SoumeillantMes condolĂ©ances, j’ai beaucoup pleurĂ© ce matin, Pavlos m’a beaucoup marquĂ© lors de notre sĂ©jour en GrĂšce. GĂ©rard l’attend avec un apero!

Jacqueline LessardGeoffroy Soumeillant Tres cher Geoffroy, j’avais oubliĂ© que tu connaissais Pavlos! Et Oui, Gerard et Pavlos s’entendraient Ă  merveilles!

Justine G. BilodeauMes condolĂ©ances Ă  Jacques et toi. ❀

Guylaine DubéMes condoléances à Jacques et à toi aussi chÚre Jacqueline

Diane GagnonSincĂšres condolĂ©ances Jacqueline ! ”C’est grand la mort, c’est plein de vie dedans” FĂ©lix Leclerc.

Jacqueline LessardDiane Gagnon🙏

LĂ©a Soumeillant KhediriJ’ai le cƓur gros et gorge serrĂ©e… Pavlos avait une aura si grande et belle… il m’aura accueilli comme jamais Ă  AthĂšnes avec Christiane, France, Geoffroy et AurĂ©lie… nous avions mangĂ©s dans une petite taverna accompagnĂ© de Maria.. merci Pavlos… merci pour tout, Egine, ton art, ta prestance… mes condolĂ©ances Ă  tous ceux qui l’ont connu.. c’est un grand gĂ©ant qui est parti.. mes condolĂ©ances Ă  sa femme Maria, ses fille Pandora et Aphaia ainsi qu’à Nanou… đŸ–€

Jacqueline LessardLĂ©a Soumeillant Khediri merci pour ce beau souvenir, et ce beau message !

Hannelore ScholtzTriste nouvelle. Un grand artiste qui faisait parti de notre petit groupe des années 70 à AthÚnes. Jacqueline, merci de nous avoir fait part de sa disparition avec un texte émouvant sur votre amitié commune entre lui, sa famille et la vÎtre. SincÚres condoléances et amitiés. Hannelore et Pierre

Jacqueline LessardHannelore Scholtz chere Hannelore, nous sommes si tristes!

Christine De BecoJacqueline! que c’est vrai et magnifique de te lire et je revois en partie tous ces moments de vie tels que tu les dĂ©cris avec Pavlos, Anne, Pandora, Aphaia en GrĂšce, Ă  Paris; Ă  travers tes lignes je voyage au fil de ces annĂ©es de joie, d’amour pour Pavlos et d’amitiĂ©s pour ceux qui l’entouraient, des repas gais et bruyants par nos rires, nos bla-bla-bla sans fin! merci pour ce beau voyage au fil de ces annĂ©es; je t’embrasse de tout coeur toi et Jacques

Jacqueline LessardChristine De Beco trĂšs chĂšre Christine, ca me fait un tel plaisir de te lire! Quels magnifiques moments nous avons vĂ©cus au cours de ces annĂ©es de bonheur! 😘

Camille G.BilodeauMes sympathies xxx

SĂ©bastien BilodeauQuel magnifique texte maman, une part de notre vie s’en est allĂ©e avec lui, heureusement ses Ɠuvres et les nombreux souvenirs qu’elles tĂ©moignent nous accompagnent pour la suite de notre, de votre parcours. SantĂ© mes « pitikeurs »

Jacqueline LessardSĂ©bastien Bilodeau oui, une trĂšs belle part de notre vie part avec Pavlos…. nous avons Ă©tĂ© privilĂ©giĂ©s!

Linda LemelinQuel bel hommage, il serait heureux de te lire. Mes plus sincùres sympathies 💐

Christiane BilodeauChĂšre Jacqueline et cher Jacques, j’ai aussi pleurĂ© quand j’ai appris la nouvelle. Je garde un trĂšs beau souvenir de cet ĂȘtre si humain, plein de vie, drĂŽle et sympathique, en plus d’ĂȘtre un artiste extraordinaire. Notre voyage en GrĂšce, en 2008, restera gravĂ© dans mon cƓur, il nous avait accueilli chaleureusement dans sa superbe maison Ă  AthĂšnes. Mes condolĂ©ances les plus sincĂšres Ă  vous, ses deux grands amis. 💕

Pierrette BilodeauUn beau souvenir que j’ai de Pavlos , tu l’as relatĂ© dans ton hommage Jacqueline, c’est lors de son voyage au QuĂ©bec avec Nanou. C’était l’hiver, vous Ă©tiez venus Ă  Inverness de Saint-Jean-Port-Joli en pleine tempĂȘte de neige. Il Ă©tait heureux comme un enfant. Vivre une tempĂȘte de neige au QuĂ©bec, que demander de plus, il Ă©tait aux anges…Mon cƓur est avec vous deux et je pense aussi trĂšs fort Ă  Aphaia SamiosPandora Samios et Ă  Nanou.

Jacqueline LessardPierrette Bilodeau merci de ne rappeler ce souvenir unique! Oui, comme un petit garçon, nous nous Ă©tions arrĂȘtĂ©s dans un petit restaurant complĂštement dĂ©sertĂ©, un bar et deux tables, il avait adorĂ©! Il rĂ©pĂ©tait « Je suis dans le Far West!!! »

Jacqueline LessardChristiane Bilodeau merci chĂšre Christiane, oui il etait de ces personnes exceptionnelles! Les amis de ses amis… il avait une grande amitiĂ© pour Jacques.

Ferry de KerckhoveEt nous vous adressons nos condolĂ©ances pour la perte d’un homme que Louise et moi avions rencontrĂ© chez vous! Egine! Que de souvenirs lointains mais si chers! Moins artistique certes, mais c’est quand mĂȘme la photo enchocolatĂ©e de RaphaĂ«lle! Cela rappelle aussi votre sĂ©jour en Belgique chez nous! Bref un passĂ© qu’on n’a pas le droit d’oublier!

Jacqueline LessardFerry de Kerckhove en effet que de beaux souvenirs! Ces soirées de « théùtre », à Mesagros, que les enfants nous réservaient! Costumes, rideaux, éclairages!

France BilodeauMais Pavlos, pourquoi ces escarpins rouges dans nombre de tes Ɠuvres? Il m’a rĂ©pondu: « C’est que mon pĂšre Ă©tait cordonnier et, Ă©tant petit, je le voyais fabriquer de ses mains ces chaussures 👠 et c’est une sorte de clin d’Ɠil Ă  sa mĂ©moire ».Mainten
 See More

Jacqueline LessardFrance Bilodeau merci France pour ce beau message, merci d’ĂȘtre venue jusque sur FB pour nous le livrer 😜

Javier Martinez OxmanMes condoléances Jacqueline, malgré la tristesse , te lire rappelle l importance et la beauté de l amitié .

Jacqueline LessardJavier Martinez Oxman merci Javier, ton message me touche.

Krista SmithMy sincere condolences. I have very beautiful memories of Pavlovs and Nanou and the girls. I’m very sorry for this loss of your dear friend and great spirit.

Jacqueline LessardKrista Smith merci beaucoup Krista! Ou as-tu connu les filles? En Afrique?

Krista SmithJacqueline Lessard Non, en GrĂ©ce! Aphaia n’Ă©tait qu’un bĂ©bĂ©. ❀

Sylvie GauvinChĂšre Jacqueline et Jacques je suis trĂšs peinĂ©e pour vous d’apprendre cette triste nouvelle.

Jacqueline LessardSylvie Gauvin Merci pour ta sympathie chĂšre Sylvie, Jacques et moi sommes encore sous le choc.


Farewell Pavlos Samios


Samios was born on October 28,[1] 1948[2][3] in Athens,[4] Greece. His interest in art rose during his early childhood when he used to spend many hours at his father’s workshop (Samios’ father was a shoemaker). As a teenager he worked at Dionysios Karoussos icon-painting studio and at the same time he attended drawing lessons under Panos Sarafianos so that he could pass the exams in order to enter the School of Fine Arts where he became accepted in 1969.[4][5]

He studied at the Athens School of Fine Arts under Nikos Nikolaou and Yannis Moralis and he graduated in 1972. In early 1978 Samios organised his first solo exhibition in Athens where he exhibited a total of 36 paintings inspired by Agion Oros.[6] The same year he moved to Paris where he lived until 1992. During his stay in France he became associated with Yannis Tsarouchis, who had a major influence on Samios. Manos Hatzidakis was another person who influenced Samios.[4]

In his paintings Samios expresses a symbolic and metaphysical vision. He used several painting techniques (fresco, tempera, etc.) which are characteristic of his various periods of work. His works are found in private collections, museums and cultural institutions worldwide (Macedonian Museum of Contemporary Art,[7] National Gallery of Greece,[8] Andros Museum of Contemporary Art[3] etc.).[9]

Since 2000 he was a professor at the Athens School of Fine Arts.


Photo souvenir en 1991, À la sortie du Joola, ce bateau a coulĂ© quelques annĂ©es plus tard avec plus de 1863 personnes Ă  bord, nous visitions la Casamance au sud du SĂ©nĂ©gal (texte et photo par DaniĂšle Lessard)

A coffee date with Pavlos Samios in downtown Kolonaki

There are some painters who have the gift of being able to address many different themes over the course of their careers. Able to balance perfectly between the figure and space, Pavlos Samios is one such artist. When focusing on the human figure, he somehow imbues it with a sense of the space that surrounds it, while his interiors have the vibrancy of an inhabited space even when devoid of a human presence.

His education has likely contributed to this ease: He apprenticed as an icon painter at a young age, and later, under the tutelage of Nikos Nikolaou and Yiannis Moralis, learned to delve into the history of art and draw inspiration from the great masters.

The Skoufa Gallery in the downtown Athens district of Kolonaki recently unveiled Samios’ latest solo show. Titled “CafĂ© Paradise,” it is essentially a fresh take on a subject that the painter and Athens School of Fine Arts professor had become immersed in back in the 1980s, when he was living in Paris. His first series of work inspired by the French capital’s cafĂ© culture was, in fact, presented at the gallery of Samy Kinge, for years the right-hand man of the acclaimed Greek collector and gallerist Alexandre Iolas.

The reason why the artist chose to include the word “paradise” in the Athens show’s title was to illustrate the soothing effect of the cafĂ© atmosphere on the human spirit. The theme of the cafĂ© as a meeting place, a place that gives comfort and a sense of connection, where political and other differences are settled, has gained new relevance in these times of social distancing.

“CafĂ© Paradise” comprises two sections, depicting cafĂ©s in Paris and Greece, and is inspired by a coffee shop of the same name that was located near his studio in Attiki Square up until about a decade ago. “It was the hangout of a neighborhood that had all sorts of people: homemakers, old men, pimps – people who may have had nothing in common ‘out there’ but became a community in there. The old man who ran it died and now it’s been replaced with a pharmacy,” says Samios. “I have gotten so much from cafĂ©s that I wanted to give them eternal life.”




Photo par Ilhan Dalgıç, le 16 mars 2018.