Akena Okoko

Résultat de recherche d'images pour "Akena Okoko""
https://www.tamere.org/wp-content/themes/tamere/images/header_back.png
Né à Québec le 24 mai 1984, Akena Okoko est surtout connu sous le nom de KNLO, rappeur du groupe Alaclair Ensemble et pondeur de la série instrumentale Craqnuques. Il est aussi fan fini de basket-ball et fier imageur du récit afro-bas-canadien.

Après plusieurs saisons de tournées et de récoltes, Akena prend au printemps 2018 un moment pour se replonger dans quelques anecdotes et réflexions sur son adolescence dans la ville de Québec au tournant des années 2000. En ressortiront un album et un livre, tous deux appelés Sainte-Foy.

[bandcamp width=100% height=42 album=2199438138 size=small bgcol=ffffff linkcol=63b2cc]


Douze ans passent
Vite comme douze heures
Dans la peau d’un jeune métis
Mordu de basket
Qui croit en croire

Vite comme se faire des amis
Quand on déménage
Vite comme oublier
Un été de rêve
Qui ressemble à tous les autres
Vite comme faire une chanson
À douze
Ou apprendre
Le sens de la rue

J’habite encore à côté de cette église brûlée
Réaménagée en jardin
À deux minutes de la dompe municipale
De neige
Où je planifie m’initier un jour
Aux sports d’hiver


1999

Passer de rapper en français de France marseillais

À rapper en franglais québécois

Merci quand même à Fonky Family

Pour l’inspiration de nos premières chansons complètes

Et complètement calquées sur l’album Si Dieu Veut

(…)

Sans pression

Tenter désormais de laisser aller

Quelques expressions québécoises dans nos rap


Contrôle de soi

Les pensées se contrôlent pas

Sauf en les remplacant par des meilleures

Ou en allant prendre une marche

Mais ils ont dit cette semaine

Que mon groupe de rap

Est un club-école de la prostitution juvénile

Dans le Journal de Québec

(…)


Akena Lohamba Okoko, KenLO de son nom de rapper, se définit comme un travelling man. «Je suis à Québec maintenant. Demain, je ne sais pas.» Son père Onekanda Okoko avait commencé le grand voyage avant lui, en immigrant du Congo à Québec, à l’époque où la démarche était aussi rare qu’héroïque. Ce père a eu Akena et trois autres garçons avec Micheline-Marguerite Massicotte. Ce qui fait dire à ce demi-Black de 24 ans : « Vous voyez, quand les skinheads veulent me péter la tête, ils s’attaquent à leur cousin. Je suis descendant de l’ancêtre Jacques Massicot, démontre ma généalogie. »

KenLo à Alain Bouchard, Le Soleil, 2008


”S/O Cinéma Charest R.I.P”

Visuels par les ami.e.s Gourd + Voghell.
Tourné dans la cour du Séminaire de Québec et les corridors de l’École d’architecture, où mes grands-parents fêterent leur 50ième anniversaire de mariage et que j’ai fait visiter à des touristes souvent religieux le temps d’un été.

Un live légendaire, le même soir que celui de Kaytranada dont la vidéo atteindra 11 milions de vues. KenLo lui en restera à 35 000, pour une qualité au moins équivalente.
https://i1.sndcdn.com/avatars-000475411956-1usdbo-t500x500.jpg

[bandcamp width=350 height=720 album=938924298 size=large bgcol=ffffff linkcol=63b2cc]



Le cousin Ian-Mathieu Ouellet à la réalisation, 2005.
Incursion majeure dans la conscience populaire large, KenLo produit à l’été 2020 une pièce pour la nouvelle saison d’OD, celle ”chez nous”,