French T̶e̶c̶h̶ Tek

Joie de constater à distance une Techno Parade 2019 bien plus visiblement politisée que les années passées. La convergence gabber / gilets jaunes, hardcore / anti-flics, trance / street-medics me ravit. La présence de plusieurs chars de free parties et celle, inmanquable, du collectif pour la mémoire de Steve Maia Caniço, sont des évènements de l’histoire des luttes et de la culture en France. Noyé des suites d’une intervention policière meurtrière lors d’une fête sur un quai, Steve demeure à ce jour l’épitôme de la convergence nécessaire et déja active de la musique et des luttes sociales.

Qu’est-ce que je veux dire et faire sentir du retour inévitable, éternel, du politique dans le festif? Exprimer l’opposition de la French Tech des marcheurs macronistes, pseudo-technologistes et technophiles capitalistes, versus la French Tek des danseurs activement techno, surtout sa frange techno-critique, décroissante, militante.

We Love Green vs Tek’Steve’All, deux évènements aux antipodes pourtant décrites par certain.es. comme festivals de musique électroniques, concert techno, rassemblement musical progressif et niaiserie du même acabit. Des fêtes. Des teufs. Un monde qui peut en séparer certaines. Si tu dois absolument acheter à l’avance ton billet en ligne, que l’on te remet un bracelet une fois le tarif (élevé) est réglé, ou qu’une forme de sécurité contrôle et valide ton entrée, c’est déja de trop précieux degrés de liberté perdus. Évidence du masque à gaz comme accessoire de raver cyberpunk aussi prêt à servir dans le réel des fumigènes policiers, du soundsystem comme moyen d’organisation de foules volontairess et solidaires. Les warehouses et les champs, les caves et les clubs comme premiers horizons.


Re Volt 8 months ago (edited) Moment mémorable tellements de souvenirs. A la mémoire de Steve parti trop tôt. Qui cherchais juste a danser le plus paisiblement entouré des siens on oublie pas on continue de danser pour toi!

RADICAL Rédemption 8 months ago “À la mémoire de Steve” repose en paix frérot

Greg colombier 2 days ago sa race, chui entre 2 eaux , triste pour steve ( je savais pas ) et aussi la magnifique beauté de la capture du tekos, c hyper bien monté, le son déglingle, les vues sont magnifiques, pffiou , j’aurai aimé y être. arf , ça dépote… ( big up d’un vieux teufeur ki a ” accueilli spiral tribe en 90 )

Pirate Détraqué 8 months ago 👍 ❤ 4 u Steve ❤ NI oubli NI pardon! RAVE ON 4 EVER 🔊🔊

Brian Ventura 6 months ago On continu de tapé du pied pour toi Steeve, et ceux jusqu’à notre mort bonhomme 🎵 rave on.



HERETIK

04:40 Un fonctionnaire de police révèle son travail de surveillance du milieu des ”fanatiques de la musique techno” 🙂


Transe, musique, liberté, autogestion. Une immersion de douze ans dans le monde des free parties et des teknivals. Par Guillaume Kosmicki (2008)

Transemusiquelibertéautogesion

Goa aux portes des métropoles. Communautés transnationales et musique techno. Par Éric Boutouyrie (2008)

Goa-aux-portes-des-métropoles.-Communautés-transnationales-et-musique-techno-2008-3